LES PAPILLONS

DE LA VALLEE

On trouve, malgré le climat un peu rude (200 jours de gel par an), beaucoup d'espèces de papillons dans la vallée.

Certaines sont communes (demi-deuil, piéride du chou...), d'autres moins (sphinx à tête de mort, queue fourchue, grand mars changeant, papillon isabelle...)

Paradoxalement, un des avantages de la vallée est que l'on peut facilement photographier les papillons engourdis par le froid des températures nocturnes.

 

Quelques espèces photographiées dans la vallée...

Sphinx du liseron.

Un spécialiste, avec le moro-sphinx, du vol suspendu. Il affectionne les fleurs (pétunias notamment) qui ornent les chalets du village.

Sa fréquence n'est pas régulière. Il peut être quasiment absent une année et être abondant l'année suivante.

 

L'apollon

Papillon d'altitude (visible jusqu'à 3000 m) se laissant facilement approcher.

 

Le machaon

Aussi appelé grand porte queue, ce très beau lépidoptère, cousin du flambé (visible vers Laval) n'hésite pas à vagabonder jusqu'à plus de 2500 mètres d'altitude.

Son approche se révèle plus difficile que celle d'apollon.

 

Chenille de la grande queue fourchue, papillon de nuit massif, de couleur essentiellement blanche.

Lorsqu'elle est dérangée, ses petits appendices rouges frétillent et elle fait face en montrant sa tête à la morphologie impressionnante.