EVENEMENTS PONCTUANT LA VIE DE L'ECOLE

année 2004~2005

Randonnée à Maljasset

Mercredi et jeudi, nous avons fait une randonnée avec les ânes. Y participaient les enfants de la classe des grands (11 enfants), Michel (le maître), François et Hervé (les âniers). Notre périple consistait à effectuer l'aller-retour à Maljasset où nous avons dormi au merveilleux gîte de la Cure.

Après avoir bâté les ânes, nous sommes partis du fond de Chaurionde à 9 h 30 (1967 m). Après une heure de marche, nous sommes arrivés au lac Ste-Anne (2415 m) où nous avons fait une petite pause. Ce lac superbe est âgé d'environ 10.000 ans et a une profondeur de 22 m. C'est un lac jeune, contrairement au lac Miroir qui lui, est en fin de vie.

Puis, nous avons atteint le Col Girardin à 11 h 15 (2699 m). Là-haut, Hervé nous a fait un tour d'horizon et a expliqué ce qu'étaient un poste optique, la ligne des partage des eaux... Nous avons basculé dans le département des Alpes de Haute-Provence et, à 12 h 15, nous avons pique-niqué sur un plateau en dessous du col où il y avait une table en pierre.

Nous sommes vite repartis parce que les nuages s'amoncelaient et nous avons rejoint Maljasset à 15 h (1915 m). Nous avons débâté et parqué les ânes. Puis, nous avons bu un coup sur la terrasse du gîte. Avant dîner, nous avons visité le gîte qui a beaucoup de caractère et est très confortable et et nous nous sommes installés. Ensuite, nous avons pris une douche bien chaude et nous avons fait des jeux.

Le dîner était composé de soupe (orties, épinards sauvages, pissenlits), de rôti de porc accompagné de lentilles et de frites aux fines herbes, de salade, de fromage, d'un yaourt et de compote de pommes maison. Nos avons vraiment bien mangé ! Le soir, après la courte mais inévitable et traditionnelle bataille de pelochons des garçons, nous nous sommes couchés vers 9 h parce que le lendemain il fallait se lever tôt.

Jeudi, nous nous sommes levés vers 6 h 45 et nous avons rangé les chambres. A 7 h, nous avons pris un solide petit déjeuner. Une fois prêts, nous avons bâté les ânes et nous avons quitté le gîte à 7 h 30. Nous avons atteint le Col Tronchet à 10 h 30 (2669 m).

Nous sommes redescendus de 400 m pour rejoindre les petits de l'école qui étaient montés jusqu'aux prés Tronchet. Là, nous avons pique-niqué et nous nous sommes amusés dans la plus belle cour de récréation de la vallée. Pour le retour, nous sommes passés par la route forestière et nous avons rejoint l'école à 15 h 30.

Nous avons passé deux très belles journées et on ne peut que remercier Hervé et François qui nous ont accompagnés et Michel et Marie-Rose Longeron qui nous ont si bien accueillis au gîte de la Cure à Maljasset.

 

Article Micro-Hebdo

Ci-dessus, un article paru dans Micro-Hebdo, une revue des plus recommandables, didactique au possible et non saturée de pub...

C'est un article des plus gratifiants pour celles et ceux, enfants et adulte de l'école, qui ont contribué et contribuent toujours, pour son intégralité, à la vie du site ceillac.com. Sa publication a déclenché un nombre importants de visites avec des retours extrêmement positifs.

 

Séjour à Marseille

Ce matin, les enfants de Maternelle-Cp sont partis pour un court séjour à Marseille. L'objectif essentiel de ce voyage est la découverte du milieu urbain avec ses particularités, architecture spécifique, modes de transports, sécurité liée au déplacement, services publics...

Ce sera aussi l'occasion pour les petits ceillaquiins de rencontrer les enfants de Marseille avec qui ils correspondent depuis le début de l'année.

Ce séjour de 3 jours sera notamment ponctué par un parcours pédestre de la ville, la découverte de la nouvelle bibliothèque, la visite du château d'If, l'utilisation des transports urbains (métro et bus) et la visite du Corbusier.

Nouvelles du jeudi 26 mai

Ce matin, nous sommes partis à 8 heures de Montdauphin et nous sommes arrivés vers midi à la gare Saint-Charles de Marseille. Une fois descendus du train, nous sommes allés pique-niquer à proximité. Il faisait très chaud.

Après le pique-nique, nous avons pris le bateau pour visiter le château d'If et nous avons continué pour nous rendre sur l'ile du Frioul.

En fin d'après-midi, nous avons emprunté les transports en commun, bus et métro, pour rejoindre l'auberge de jeunesse qui nous accueille. Vers 19 heures, nous avons dîné et, avant de nous coucher, nous avons pris une bonne douche.

Demain, ce sera la visite du Corbusier et de la bibliothèque après que nous ayons rencontré nos correspondants...

 

Nouvelles du vendredi 27 mai

Nous sommes allés à la bibliothèque ce matin. Sur le chemin, nous avons vu des fontaines, beaucoup de grands escaliers que nous avons montés et le marché aux poissons sur le vieux port. Il y avait des poissons vivants mais il n'y avait pas assez d'eau et ils allaient mourir...

Ensuite, nous sommes arrivés à la bibliothèque. Barbara, l'animatrice, nous a expliqué que les livres sont rangés par ordre alphabétique selon le nom de l'auteur. Elle nous a aussi lu plusieurs histoires et nous a fait visiter la bibliothèque. Nous avons même pu prendre l'ascenseur tout en verre. Elle nous a également expliqué comment les aveugles lisaient.

Cet après-midi, nous avons rencontré les copains de Marseille et nous avons visité le Corbusier, un appartement, les magasins, le théâtre sur le toit, l'école maternelle et sa cour sur le toit aussi. Les copains étaient très sympas, nous avons joué à trap-trap et à 1,2,3 soleil dans les pelouses. Puis, nous sommes rentrés à l'auberge de jeunesse en bus.

Demain, nous retrouverons les copains de Marseille au parc Borely que nous visterons. Ensuite, nous nous rendrons dans leur école. Vers 11 heures, nous prendrons le métro pour aller à la gare Saint-Charles et nous monterons dans le train à 13 heures pour retourner dans les Hautes-Alpes. Nous arriverons normalement vers 17 h 40 à Montdauphin où nous retrouverons nos parents.

 

Papillon Isabelle

Hier, la maman de Laura a trouvé, à proximité de l'école, un très beau papillon qu'elle nous a présenté.

Il s'agissait d'un papillon Isabelle, un papillon très rare que l'on trouve uniquement en Espagne, dans les Pyrénées orientales et dans quelques vallées des Hautes-Alpes.

Il a été découvert en 1922 et est protégé depuis 1980, il est donc interdit de le capturer, de le transporter, de le vendre ou de le tuer.*

Ce papillon naît entre fin avril et juillet. Il ne vit que 10 jours pendant lesquels il ne se nourrit pas, son seul objectif étant de s'accoupler avec une femelle qu'il peut repérer à plusieurs kilomètres grâce à son parfum. Il est actif en début de nuit et son vol s'apparente à celui de la chauve-souris...

2 à 3 jours après l'accouplement, la femelle pond une soixantaine d'œufs. Deux semaines plus tard, environ, il en sort des chenilles qui, pendant 4 à 6 semaines, mangeront des aiguilles de pin sylvestre. Puis, ayant atteint un poids idéal, elles tissent un cocon à même le sol. Après une diapause hivernale (la métamorphose est stoppée), la naissance a lieu au printemps.

Alex

* Dans le cas présent, le papillon avait manifestement été percuté par une voiture et était très mal en point, ne pouvant plus voler...

 

Cookies

Ian, un ami de l'école étant à Ceillac début mai, nous avons profité de sa présence pour faire un peu de cuisine, en anglais bien sûr (Ian est américain et fin cuisinier...).

Au programme, une recette de cookies que nous vous livrons en intégralité...

 

Ian lit aux enfants la recette qu'ils vont s'attacher à suivre..

 

The World's Best Chocolate Chip Cookies !

* Ingredients

- 160 grams soft butter

- 120 grams white sugar

- 120 grams brown sugar

- 1 1/2 egg

- 2 teaspoons vanilla

- 360 grams flour

- 1 pinch of salt

- 180 grams dark chocolate

 


* Material

- a big bowl

- a spatula

- a teaspoon

- a tablespoon

- a flat pan

- a little bowl

 

 

* Recipe

Cut each square of chocolate into 6 little "chips".

Mix butter and sugar. Add egg and vanilla. Add flour, salt and chocolate chips.

Make the cookies with a tablespoon (not too big) or with your clean hands (gently!).

Cook 8 or 9 minutes in the oven between 4 and 5 (120° to 150°C).

 

 

Hum !! Delicious !!

Certainly the best cookies in the world !!

 

 

Thanks to Ian for this excellent recipe and to Genevieve for the chips !

 

Spectacle de Noël

Vendredi 17 décembre 2004, à Ceillac, les enfants de l’école ont présenté, devant un public nombreux, un spectacle qui s’appelle : « Les abeilles font leur spectacle ».

Les petits ont commencé par des rondes et des jeux dansés : "Enroulez le fil, Gusgusse avec son violon, Main droite-main gauche…"

Puis les grands, eux, ont joué trois petites saynètes tirées des « Malheurs de Sophie » : « Les petits poissons », « Les fruits confits » et « changement de rôle. »

 

Pour finir, un goûter a été proposé à tout le monde avec brownies, tartes aux pommes... et boissons préparés par les enfants et les parents.

Puis, nous, les grands, avons offert un dessin-souvenir à Véronique, qui terminait le remplacement de Michel, absent durant trois mois.

 

Capture d'une vipère

C'est mercredi, les enfants vaquent, il n'y a pas classe aujourd'hui...

Dylan, Pierre et Yohann décident de construire une cabane à l'ubac. Sitôt l'ouvrage terminé, un serpent, long d'une soixantaine de centimètres, se glisse entre les jambes de Pierre et de Dylan. Ils reconnaissent immédiatement une vipère grâce aux petites écailles sur la tête et aux pupilles fendues.

Aussitôt, Dylan s'empare d'un bâton pour empêcher qu'elle se sauve dans un trou. Dorian et Pierre, eux, partent chercher Michel car il connaît bien les serpents. Malheureusement, il n'est pas là, alors, Pierre et Dorian reviennent et ils décident tous ensemble d'aller chercher un récipient à L'Escale... Avec l'aide d'un bâton, ils déposent la vipère dans le récipient.

A peine ont-ils fini, qu'ils aperçoivent Michel qui rentre chez lui en voiture. Il ne leur faut que quelques minutes pour le rejoindre à l'école...

Le serpent est maintenant dans notre vivarium. Nous l'observerons quelques jours puis nous le relâcherons car c'est un animal utile et protégé...

Alice

Épilogue

Quelques jours après la capture du reptile, ce dernier a mis au monde 6 petits adorables vipéreaux. Nous avons relâché, dès le lendemain, la mère et les petits à un endroit, que ne fréquentent ni les promeneurs ni les enfants qui construisent des cabanes...

 

3 des 6 vipéreaux, un mâle (gris) et deux femelles (marron clair), manifestement heureux de retrouver le milieu naturel.

 

Pour les événements qui ont ponctué la vie de l'école durant les années précédentes :

1998/1999 ; 2000/2001 ; 2001/2002 ; 2002/2003 ; 2003/2004 ; 2004/2005 ; 2005/2006

 

 

CONTACTS : Ecole de ceillac : ecole@ceillac.com